dépanner un véhicule sans permis

2 solutions pour dépanner un véhicule sans permis

Votre voiture sans permis est tombée en panne sur la route ou vous n’arrivez pas à démarrer ? Pas de panique, des solutions existent.

Zoom sur les véhicules sans permis

Les véhicules sans permis sont un moyen de transport relativement populaire dans l’hexagone. Ils font une exception du marché automobile européen, et une spécialité française. Il s’agit des petites voitures aussi nommées quadricycle à moteur ou voiturettes qui sont régies par une réglementation précise propre aux pays de l’Union européen. Toutefois, cette appellation est toujours valable quand les voitures ne nécessitent pas un permis B. Parmi les marques connues, on compte Aixam, Bellier, Casalini, Chatenet, Jiayuan, Ligier et Renault.

Il existe deux catégories de voiture sans permis. Il y a, par exemple, les quadricycles légers qui ne doivent pas dépasser un poids à vide max de 425 kg. Leur puissance doit être inférieure ou égale à 8,2CV. Mis à part cela, leur cylindrée est limitée à 50cc pour les moteurs à essence et 500cc pour les diesels. Cette voiture ne dispose que de 2 sièges et la vitesse maximale est limitée à 45 km/h. Par ailleurs, il y a des quadricycles lourds qui ne peuvent pas dépasser 450 kg à vide et d’une vitesse limitée à 90 km/h.

1. Dépanner soi-même son véhicule

Pour éviter les problèmes, il est recommandé d’entretenir régulièrement sa voiturette. Par ailleurs, quelle que soit la nature du problème, mécanique ou électronique, il est toujours possible de trouver une solution pour un véhicule sans permis. Après avoir consulté une notion technique sur un bouquin ou un magazine, le propriétaire pourra tenter lui-même de dépanner sa voiture.

À part cela, l’internet s’avère être un outil magique. En effet, de nombreux sites web et des blogs donnent des conseils pour aider à la réparation, sans grand effort. Effectivement, on peut tout apprendre sur la toile à condition d’avoir trouvé la bonne adresse. Toutefois, il est toujours nécessaire d’avoir de la curiosité, mais surtout une habilité à faire du bricolage. Le propriétaire pourra également participer à des forums, notamment sur les sites des professionnels en la matière. Au dernier recours, s’il n’arrive pas dépanner lui-même son véhicule, il doit faire appel à un spécialiste. Cela permet aussi de gagner plus de temps.

2. Choisir une entreprise qui dépanne une voiture sans permis

Le meilleur moyen de dépanner son véhicule sans permis, c’est de faire appel à des professionnels qui sont spécialisés pour ce genre de voiture. D’ailleurs, il y a certaines entreprises qui sont disponibles à tout moment pour effectuer cette tâche. Elles ne ferment pas pour des congés annuels afin de mieux servir leurs clients. En outre, quelle que soit la marque de la voiture, elles pourront adapter les réparations nécessaires. Entre autres, un moteur en panne, une vitre fêtée ou une pièce endommagée. Si vous cherchez ce type de dépanneur, vous pouvez visiter ce site.

En principe, ces entreprises possèdent une équipe expérimentée et professionnelle qui intervient rapidement en cas de panne. Le spécialiste peut réaliser sa prestation sur le lieu de la panne ou dans le garage de l’entreprise. Il y a même des établissements qui mettent à disposition de leur client une voiture de courtoisie jusqu’à ce que la réparation de la voiture soit terminée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *